Pourquoi opposer marche à pieds et VTT ?

« Le Parc se découvre essentiellement à pieds » déclarait l’année dernière le directeur du Parc National des Calanques.

Ce n’est pas nouveau, ce slogan est très vieux, il date du début de création des parc nationaux en France.

Mais en réalité, il faut replacer cette règle dans le contexte des années 70, du tout voiture et du plan neige, sorte de séparation de certains territoires de montagne en deux.

Pylônes et montagne aménagée d’un coté, VTT interdit dans le parc national de l’autre. Dans les deux cas un enfer pour le VTTiste épris de nature.

A cette époque, des cyclistes dans les parcs cités, ils existaient bel et bien !

Or il faut se rendre à l’évidence : quand on oublie la voiture, et il va bien falloir s’y faire, le vélo et la marche sont les moyens les plus efficaces et donc écologiques pour parcourir les espaces naturels !

Il faut cesser surtout de les opposer, surtout quand, dans les Calanques, et a fortiori les zones montagneuses, le cheminement, chaotique et technique impose de porter le vélo, et donc de combiner marche à pieds et vélo justement !

Attention, le discours est ni de faire d’élitisme vélo (portage obligatoire), ni de dénigrer la pure marche à pieds : en fait il ne faut pas introduire une quelconque compétition des usages vélo et marche entre eux !

De la compétition entre marche et vélo naît le prétendu conflit d’usage, du conflit d’usage le prétendu besoin d’interdire le 2eme…


Signez la pétition ! https://change.org/CalanquesVTT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *