Le Conseil d’Administration du parc national des Calanques vote l’interdiction du vélo en catimini.

Dans une séance du conseil d’Administration en visioconférence, le vote de la carte synthétisant ce qui serait autorisé au vélo a été votée.

Et ce alors que la consultation publique n’a toujours pas été annoncée par le parc lui même et qu’une synthèse n’a pas été produite, le parc utilise le premier conseil du calendrier pour passer en force en plein été !

Le compte rendu de la séance est disponible en ligne.
Ce qu’il faut retenir :

– Aucune évolution spatiale ou temporelle de l’accès autorisé aux vélo suite à la consultation.

– Le seul sentier qui resterait autorisé est le Col Ricard (900m de long)

– l’arrêté d’interdiction signé par le directeur du parc serait déposé pour mise en application au 1er Novembre 2021

– la signalisation sur le terrain serait mise en place avec une traversée et une poignée de boucles balisées sur pistes.

On notera la distorsion des autres mesures prises dans ce même CA ! Limitation par quotas de l’accès à Sugiton, limitation très localisée de la chasse !
Mais le vélo lui, à droit à une interdiction en bonne et due forme sans limitation spatiale ni temporelle.

Il reste quelques actions possibles pour protester face à ce qui est une entorse grave de la Liberté d’aller et venir dans le respect de l’Environnement et ce aux portes de la 2eme ville de France.

6 thoughts on “Le Conseil d’Administration du parc national des Calanques vote l’interdiction du vélo en catimini.

  1. Les piétons ne font pas de dégâts, et nous, vetétistes non plus, puisqu on prend les mêmes sentiers tout en se respectant.
    Par contre, c est impressionnant de voir le dégât des sangliers qui bougent partout des pierres bien lourdes
    Peut être pensez vous que C est nous ?
    Je n ose même pas imaginer comment va devenir le parc sans la présence humaine des randonneurs et vetetistes
    UN grand espace abandonné dont personne ne pourra profiter.
    On paie pourtant nos impôts et cependant on continue de nous poser que des interdits dans un espace naturel…
    La nature est pourtant source de plaisirs…. et à tout le monde.
    Il faudrait par contre placer des grands panneaux d informations concernant les dangers de la cigarette….
    et recruter des gardes pour verbaliser ces personnes et ceux qui laissent leurs poubelles…
    Les sportifs ont l esprit du respect de la nature qui leur procure beaucoup de bonheur.
    Vous vous trompez de cible.
    Je dirais qu on pourrait plutôt nous qualifier de sentinelles. On intervient quand on voit des personnes qui ne respectent pas la nature et donc le parc
    Merci de laisser l accès au parc tel que c était jusqu à maintenant.
    Cordialement

    1. Le principe même de la préservation de la biodiversité c’est de laisser des espaces naturels se réensauvager et donc ne plus laisser les humains en « profiter » parce que leur simple passage est destructeur. Même à vélo ou à pied, si c’est trop massif : la simple présence humaine, par ses bruits, ses odeurs, fait planer une menace sur de nombreuses espèces qui s’en écartent et réduisent ainsi leurs chances de reproduction. D’autant plus que, plus d’humains passent, plus d’humains ne respectant pas les lois passent, et jettent des déchets.

      On parle ici d’un enjeu vital pour l’ensemble de l’espèce humaine, qui est clairement en train de menacer sa propre préservation à force de détruire le reste du vivant. C’est autrement plus important que le plaisir de certains de pratiquer un loisir agréable.

      1. Vincent c’est tellement vrai que j’ai posé la question en réunion au parc, et eux disent que le parc national est le plus haut statut de protection, je leur ai répondu que non, c’est la réserve intégrale ! Et bien d’accord avec toi : l’interdiction du vélo est une illusion de protection, permettant de prolonger d’autres activités dites « historiques » dans le parc (comme la Chasse mais pas que). Cet article devrait aussi t’intéresser :

        Donc en résumé, aucun soucis si cela s’applique à toutes les activités !

      2. Bonjour, et donc pour toi, l’humain est juste de passage sur terre pour nuire à la terre ? Ou doit juste travailler, payer des impôts… et ne rien faire d’intéressant dans sa vie ? Car le mieux si je suits ton raisonnement, c’est que chaque humains se tirent une balle pour laisser place aux autres espèces vivant sur terre ?

  2. Je suis contre l’interdiction du vélo dans le parc national . Je pratique régulièrement et avec citoyenneté et respect pour la nature. Il semble que consulter les marseillais à ce sujet était important , le parc et sa préservation étant l’affaire de tous !

  3. Vincent, la bio diversité ne se fait pas que sur quelques chemins ou seront interdits les vtt et autorisé les marcheurs à bâton, qui justement plantent un bâton dans le sol tous les 50 cm … Que penses tu des gardiens qui se baladent en 4*4 thermique dans les calanques ? Que penses tu des gens comme moi qui prendront leur voiture diesel pour traverser la ville et aller faire du vtt à l’étoile, au garlaban ou encore plus loin ? Le parc est anti vélo depuis longtemps, anti plaisancier, anti escalade, anti plongeur .. mais il laisse les chasseurs, …trop puissants sans doute … Comme le parc tu ne résonnes pas globalement, tu cautionnes juste par conviction des interdictions basées sur aucune étude de sol, aucun constat juste parce que ca te semble aller dans la bonne direction .. mais sans regarder d’un peu plus haut le mal et les dégâts que cela va occasionner …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *